Raid des Dentelles (Vaucluse) – 27 et 28 mars 2016

« Plein les yeux, plein les jambes » et « retour aux sources » pouvait-on lire sur le site du club organisateur 400 Team OPA annoncer la couleur de ce que nous réserveraient les 100 kms de parcours de cette 10ème édition.

Durant les 12h30 que nous mettrons à achever les 11 sections, le ciel du Vaucluse nous aura montré toute sa palette de couleurs, nous plongeant même dans l’obscurité silencieuse de la nuit lors de la dernière section VTT orientation du samedi. Nous passerons presque tout le dimanche sous la pluie et parfois dans la brume à arpenter des chemins magnifiques.

 

Samedi :

 

Nous effectuons le départ sous un soleil de plomb qui rend l’ascension en direction de la première balise et toute la première heure de course difficile physiquement. Avec Ju’ Collioud nous avons le bide noué. L’absence de choix d’itinéraires oblige tous les concurrents à se suivre sur des ‘singles’ caillouteux qui rendent les dépassements difficiles, notamment lors de la seconde section en VTT O’. Le travail d’orientation paraît inintéressant dans ces conditions. Nous avançons en cortège et nous retrouvons rarement seuls. La section aventure nous conduit dans un canyon somptueux où nous nagerons quelques mètres puis nous progresserons tantôt dans le lit de la rivière tantôt sur la berge, pointant au passage les balises situées à plusieurs reprises dans des cavités creusées dans la roche, jusqu’à 50 mètres environ sous le sol, classe ! Nous sommes finalement tous les trois pour la première fois lors de la section CO suivante ou la grande expérience de mes deux coéquipiers en orientation nous permet de réaliser des choix d’itinéraires pertinents et ainsi de gagner du temps. Le terrain est très technique, nous passons d’un vallon à l’autre en arpentant les pierriers, se faufilant dans une végétation touffue.

Nous achèverons cette première journée par une section VTT O’ que nous finirons de nuit. Les équipes éparpillées serpentent dans le silence en direction d’un col qui paraît interminable, nous doublons des équipes qui progressent à la frontale. Avec un bon éclairage, rouler de nuit procure de très bonnes sensations et vous donne cette impression unique d’être seul.

Une petite erreur d’orientation nous oblige à faire demi-tour sur le dernier kilomètre ce qui permet à quelques équipes de nous rattraper et nous finirons cette première journée tous ensemble.

 

Dimanche :

 

L’ambiance au départ de cette seconde journée est plus détendue. Le classement de la veille détermine l’ordre des équipes dans le départ échelonné.

La première section est une CO mémo rapide, Les deux Ju’ mémorisent très rapidement la situation des balises, nous permettant de partir juste derrière les équipes de tête sur la seconde section VTT O’.

Assez rapidement, après un bon raidillon sur une petite route, au croisement de deux chemins nous rencontrons une équipe en sens inverse et empruntons alors l’autre chemin en descente (super single par ailleurs, hein Ju ! 😉 ) que nous suivrons 5 minutes avant de réaliser notre erreur. Cela occasionnera un retard de dix minutes que nous aurons du mal à rattraper. Durant tout le reste de la section, Ju’ Collioud fera des choix rapides et précis nous permettant de gagner du temps. Les sentiers sont là aussi supers beaux et bien ludiques, on s’éclate !

La section CO semi-urbaine suivante est assez courte et rapide.

Nous enchaînons assez rapidement sur une section VTT O’ juste magnifique, nous conduisant sur des singles superbes même si rendu très gras par la pluie qui s’est invitée et qui ne nous lâchera pas pendant plusieurs heures.

Nous sommes dans les temps par rapport à la porte horaire du trail suivant qui nous fait crapahuter pendant une demi-heure jusqu’à un sommet d’où nous ne verrons rien à cause du brouillard qui nous a enveloppé.

On enchaine sur un beau VTT O’ avec Ju’Collioud. à la carte qui fait à nouveau de bons choix rapides, nous doublons des équipes en descente.

La section CO suivante composée de 17 balises nous prendra 2h, c’est cette fois Ju’ Charlemagne qui guide. Nous suivons une équipe sur quelques balises avant de faire nos propres choix. Nous ferons deux petites erreurs sur la section mais les balises s’enchainent globalement assez bien. Le parcours nous conduit sous les falaises des dentelles où la pluie nous laissera enfin tranquille, c’est une fois de plus super beau, nous doublons à nouveau une équipe.

Pour finir, on nous explique que la section rappel est hors chrono et facultative, et que le rappel jette directos dans une vasque gelée. Nous sommes assez détrempés et décidons de ne pas le faire.

 

Pour résumé, les Dentelles 2016 c’était un peu plus « plein les jambes » que « plein les yeux » à cause de la météo du dimanche, une très belle aventure sportive collective, des singles magiques dans une nature préservée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s